chansons en normand

Abolie

Eune nouvelle caunchoun !

Merci à Flo et à JB pour leur aide 🙂

 

 

Tu dorvaillais, tu dorvaillais,

La nyit venait, le cyil rouogi, la mé bllaunquie, les uurs froumaés

Tu révaillais, tu révaillais

Que t’étais lenreit, sus ten graund baté, byin louen

Tu pêquais na, na.

T’étais lenreit, sus ten graund baté, byin louen

Tu pêquais na, na.

 

 

J’me démentais, j’me démentais

Si ten viage décessait paé, les queveux bllaunquis, les uurs rouogis

Je plleurerais, je plleurerais

Abolie de foudrasse, foudrasse, foudrasse

Et je vas t’espéraer, na na

Tréjous, tréjous sus la caôchie

Je vas t’espéraer, na na

Abolie

 

A faôte dé jou

Men gâs, pourqui qu’tu pouorrais paé yête

Machoun, paisaunt, remettous, en pllêche

D’yête pêquous.

A faôte dé jou

 

A faôte dé jou

Je pouorrais enfin crouési ma nyit

Et décessi de me mouogi les saungs

Abolie

 

A faôte dé jou ouohouoh (x3)

 

Coume chenna touot serait byin

Je ravagerais puus la nyit

Je m’ferais puus d’erju le jou

Du, j’veurs rêvaer

Puus yête à harsounnaer, yête ergentue

Eun jou j’serai coume eune renne

J’vas horsiaer, devers eune terre de mié

Du j’veurs rêvaer

J’vas touot chaungyi

Veire, j’en sis futaée achalinaée

Guette mei coume j’prends du revi

Puus d’minsère du lait, du mié

 

Qui que tu creis qu’à quoeu de jou j’vas t’espéraer

J’me déhale, je m’en vas faire aôte sei

J’serai chauntouse à Tchidbouorg

Tchidbouorg Tchidbouorg !

Coume la Beyoncé

Coume Coume la Beyoncé

A la bave de l’iaô veire

Chauntusaunt devaunt la mé

J’rempllirai ma vie

launluraunt d’jouée d’jouée

 

 

A faôte dé jou

Men gâs, pourqui qu’tu pouorrais paé yête

Machoun, paisaunt, remettous, en pllêche

D’yête pêquous.

Abolie.

 

A faôte dé jou ouohouoh (x3)

 

A faôté dé jou, abolie.

 

Tu somnolais, tu somnolais

La nuit venait, le ciel rougi, la mer démontée (blanchie), les yeux fermés

Tu rêvassais, tu rêvassais

Que t’étais là-bas, sur ton grand bateau, très loin

Tu pêchais, na, na.

T’étais là-bas, sur ton grand bateau, très loin

Tu pêchais, na, na.

 

 

J’angoissais, j’angoissais

Si ton voyage ne se terminait pas, les cheveux blanchis, les yeux rougis

Je pleurerais, je pleurerais

Usée par les tempêtes, tempêtes, tempêtes

Je vais t’attendre, na na

Toujours, toujours sur la jetée

Je vais t’attendre, na na

Usée

 

A la tombée de la nuit,

Mon gars, pourquoi tu ne pourrais pas être

Maçon, agriculteur, rebouteux, au lieu

D’être pêcheur

A la tombée de la nuit.

 

A la tombée de la nuit

Je pourrais enfin dormir d’une traite

Et cesser de me ronger les sangs

Usée

 

A la nuit tombée ouohouoh

 

Comme ça tout irait bien

Je n’aurais plus de cauchemars la nuit

Je n’aurais plus de soucis le jour

Dieu, je veux rêver

Ne plus m’éreinter au travail, être riche

Un jour je serai comme une reine

Je vais prendre le large vers une terre de miel

Dieu, je veux rêver

Je vais tout changer,

Oui, j’en suis fatiguée, lassée

Regarde-moi, comme je reprends des forces

Plus de misère, du lait, du miel

 

Qu’est-ce que tu crois, qu’à longueur de journée, je vais t’attendre

Je vais m’en sortir, je vais faire autre chose

Je serai chanteuse à Cherbourg

Cherbourg, Cherbourg !

Comme Beyoncé

Comme, comme Beyoncé

Sur le rivage, ouais

Chantonnant devant la mer

Je remplirai ma vie

Fredonnant, de joie, de joie

 

 

A la tombée de la nuit,

Mon gars, pourquoi tu ne pourrais pas être

Maçon, agriculteur, rebouteux, au lieu

D’être pêcheur

Usée.

 

A la tombée de la nuit ouohouoh

 

A la tombée de la nuit, usée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s