Non classé

Des nouvelles de nos amies les bêtes

J’avouns taé parties pusurs semannes et doun j’allouns rapassaer sus les drényires nouovelles animalyires de Normaundie que j’aviouns maunquies.

Quiques chiffes

                Sus Twitter, le cartographe Jules Grandin a publliaé pusurs cartes byin drôlues. Sus l’eune, no veit que l’Orne et la Maunche ount pus de vaques d’habitaunts.

Eune couorerie de bouores se mérouote

                Graunde émouvatioun à Vire pou la traditiounnelle couorerie de bouores en pllastique. Byin des petits bouorotins jâones ount taé couenchis rapport à des couors et eune meteo countraires. Des humans dauns des pllates ount deu les choulaer. Coume la couorerie a taé reide délicate, d’aveu eune arrivaée par graunds écôts des bouores couenchies, le règllement a taé chaungi : ch’est le drényi bouorotin qui s’a raquiéraé qu’a gaungni. Et cha, ch’est biâo.

Eun bllairé innochent verbalisaé

                La vie des animâos en pllastique en normaund est malaisyie ches drényis jouors. Eun membre de l’associatioun de protectioun de la nature rouennaise AVES a-z-eu eune amende de 150 euros pouor avaer quériaé eun bllairé en pllastique dauns le tran Rouen/Paris. La petite bête devait participaer à eune actioun de sensibilisatioun d’à-côte de jannes éfaunts. L’amende a taé effachie dauns la jouornaée.

Après plusieurs semaines d’absence, nous vous proposons de rattraper rapidement les nouvelles animalières normandes.

Quelques chiffres

                Sur Twitter, le cartographe Jules Grandin a publié plusieurs cartes intéressantes. L’une d’elles montre que l’Orne et la Manche comptent plus de vaches que d’habitants.

Une course de canards en plastique tourne mal

                Beaucoup d’émotions à Vire pour la traditionnelle course de canards en plastique. Beaucoup de petits canetons jaunes ont été bloqués dans leur progression par des courants et une météo défavorables. Des humains dans des barques ont dû les pousser. La course ayant été très compliquée, avec une arrivée en masse des canards coincés, le règlement a dû être changé : c’est le dernier canard arrivé qui a été désigné vainqueur. Et ça, c’est beau.

Un blaireau innocent verbalisé

                Sale temps pour les animaux en plastique normand. Un membre de l’association de protection de la nature rouennaise AVES a reçu une amende de 150 euros pour avoir transporté un blaireau en plastique dans le train Rouen/Paris. La petite bête devait servir à une action de sensibilisation auprès de jeunes enfants. L’amende a été annulée dans la journée.

____

Sources :

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/en-images-plus-de-3000-canards-en-plastique-font-la-course-a-vire-1656150210

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/sncf-blaireau-150-euros-d-amende-pour-un-blaireau-2573228.html

Publicité
histoires vraies

Une histoire de croquettes

Annyi, j’allouns prêchi de croquettes. « Enco eune histouère de cats !? » groumaez-vos, élugis. Mais brin, achteu ch’est eune histouère de dreit. Ch’est eun bllog sérieus ichin.

                Amstelveen, comeune hollaundaise oû su d’Amsterdam, a édictaé en 1993 eune « krokettenmotie », eune « motioun des croquettes ». La loué, votaée à la majoritaé, dit que les membres du counsel municipa ount le dreit à eune croquette si le counsel se pouorsuut ampraès 23h00. En 2019, la motioun a taé amendaée pouor mette eune optioun vegan.

                La motioun des croquettes s’a essieumaée. En 2002, eune loué ravenaunte a taé votaée dauns la petite comeune de Zwolle, mais il ount taé pus avisaés : les croquettes sount baillies à la partie de 22h00.

                Les croquettes, farcies oû boeu, sount reide aimaées en Hollaunde. Les gens en mouogent 350 milliouns par aun… ch’est 29 par humain. No-z-a paé les chiffes pou les cats.

Une croquette néerlandaise. Photo par Jpatokal, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22922460

Aujourd’hui, nous allons parler de croquettes. « Encore une histoire de chats !? » pestez-vous, indignés. Pas du tout, il s’agit d’une histoire de droit. C’est un blog sérieux ici.

                Amstelveen, commune hollandaise située au sud d’Amsterdam, a promulgué en 1993 une « krokettenmotie », une « motion des croquettes ».  Le texte, voté à la majorité, stipule que les membres du conseil municipal ont le droit à une croquette si le conseil dure au-delà de 23h00. En 2019, la motion a été amendée pour intégrer une option vegan.

                La motion des croquettes a fait des émules. En 2002, un texte similaire a été voté dans la petite commune de Zwolle, mais ils ont été plus malins : les croquettes sont distribuées à partir de 22h00.

                Les croquettes, farcies au bœuf, sont très populaires aux Pays-Bas. Il en est consommé 350 millions par an… soit 29 par humain. On n’a pas les chiffres pour les chats.

________

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Krokettenmotie

______

Message de service : D’autres projets personnels et sympathiques vont occuper les autrices de ce blog pour une durée indéterminée. Ainsi, à partir de ce mois de juillet, le rythme des publications ne sera plus hebdomadaire. Nous publierons de manière moins soutenue, entre un ou deux articles par mois. En vous remerciant pour votre fidélité 🙂

Faune et flore

Les chevreuils ivres

Ches drényires semannes, pusurs villes normaundes ount-z-eu byin du câtu d’aveu des chevreus ratoupinaés sâos.

Du début de mai, des poumpyis de Seine-Marityime et des agents du port de Rouen ount deu sâovaer eun chevreu tumbaé dauns la Seine qui dépôlait de depis pusurs heures. Il a peu raterri, et ratournaer dauns sa forêt.

En mar, eun âote chevreu a taé artrouaé dauns le chente de la ville de L’Aiglle dauns l’Orne. A Vernon, dauns l’Eure, eun chevreu éguéraé a taé artraouaé sus le parking de l’hôpita.

Touotes ches petites bêtes invectis s’en sentaient eun miot. Ch’est quique seit qui est naturé, coume l’espllique l’associatioun 30 milliouns d’amins : oû renouvé, les chevreus engoulent eune palaunquie de tendrins pllens de chucre. Par empaunseure dauns la dare, i vyint des coumposaés chimiques qui les sâolent.

Oû renouvé, il fâot doun yête preus sus les rouotes pouor ne paé éberdouillaer eun chevreu incendiaé.

Et i faôt mouogi les tendrins d’aveu modératioun.

Photo d’un chevreuil ( Crédit : Sylvouille sur Wikipédia français.Transféré de fr.wikipedia à Commons par Bloody-libu CC BY-SA 1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18110044)

Ces dernières semaines, plusieurs localités normandes ont connu des problèmes liés à des chevreuils ivres.

Début mai, des pompiers de Seine-Maritime et des agents du port de Rouen ont dû secourir un chevreuil tombé dans la Seine qui dérivait depuis plusieurs heures. Il a pu regagner la forêt.

En mars, un autre chevreuil a été retrouvé dans le centre-ville de L’Aigle dans l’Orne. A Vernon, dans l’Eure, un chevreuil perdu a été récupéré sur le parking de l’hôpital.

Toutes ces petites bêtes aventurières étaient passablement éméchés. C’est un phénomène naturel, comme l’explique l’association 30 millions d’amis : au printemps, les chevreuils avalent en grande quantité des bourgeons gorgés de sucre. Par fermentation dans leur estomac, il se libère des substances qui les mettent en état d’ébriété.

Au printemps, il est donc important d’être prudent sur les routes afin d’éviter de renverser un chevreuil alcoolisé.

Et de consommer les bourgeons avec modération.

_____

Source :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/insolite-chevreuils-ivres-en-normandie-quel-est-ce-phenomene-et-comment-reagir-2539320.html

Musique

Le côté obscur des chats

Sus noute bllog, y a biâocoup de petits cats. Ches drényires semannes, no-z-a veu byin des petits musiâos félins dauns nous articlles.

Taundis cha, pouor maunteni eune lène éditoriale apllounaée, je devouns prêchi itou de la neircheu de ches jatiles bêtes.

D’âoqueuns peuvent arprésentaer des chueurs de quenâles pouor quiques persounes.

L’émissioun Télécat (téléchat), qui était à la télé ente 1983 et 1986, a fait poue à touote eune génératioun de petiots. Chu programme tait eune josterie sus les journiâos télé, d’aveu eun graund cat en costume et poués et à la goule drôlue.

Pus frais, le reide arnoumaé cllip à l’animateu Cyriak « welcome to kitty city”, veu 34 milliouns de feis sus Youtube, a itou cheurqui de jannes quenâles, si no creit les messages souos la vidéo. Le cllip mountre eune ville drôlue yoù que des cats rêvablles devyinnent reide effouquaunts en s’essieumaunt sus eune meusique électronique.

Sur notre blog, on aime les chats. Ces dernières semaines, on a vu beaucoup de petits museaux félins dans nos articles.

Cependant, pour garder une ligne éditoriale équilibrée, nous nous devons d’écrire aussi sur la part obscure de ces adorables bêtes.

Certains chats peuvent en effet représenter des traumatismes d’enfance pour certaines personnes. L’émission téléchat, diffusée entre 1983 et 1986 a effrayé toute une génération d’enfants. Ce programme était une parodie de journal télévisé, présenté par un grand chat en costume-cravate, à la mine inquiétante.

Plus récemment, le célèbre clip de l’animateur Cyriak “ welcome to kitty city” vu 34 millions de fois sur Youtube, a aussi traumatisé beaucoup de jeunes enfants si on en croit les commentaires postés sous la vidéo. Le clip montre une ville étrange où des chats mignons deviennent franchement inquiétants en se multipliant sur une musique électronique.

Faune et flore

Un chat à la mairie

La ville de Villers-sus-Mé dauns le Calvados est counneue pouor yête eune réserve de fossiles du Jurassique qui ount taé artrouaés sus le site des falaises des vaques neires.

En décembre drényi, cha n’est ni pouor des vaques ni pouor des dinosâores que le noum de Villers a taé merqui dauns les jouorniâos normaunds. Ch’est pouor announchi la venue d’eun petit nouvé à la mairerie d’aveu l’arrivaée d’eune catte noumaée Sybelle.

Gagie dauns eune rattire pouor cats délaissis, Sybelle a taé chouésie questioun qu’ol allait probabllement paé yête adoptaée. Ainchin, o vit achteu à la mairerie dauns les serviches administratifs. Eun arbre à cat a même taé genci pou lyi.

Coupassous, la page Facebook de la mairerie baille des nouovelles de chu jati félin. No veit ainchin Sybelle praès des bouètes de factures ou acclluquaée sus eune quaire.

Dauns des feis, o veit le quyin oû maire qui vyint itou bailli eune pattaée pouor aindyi. Ch’est seu, leus auncêtes dinosâores sount reide fyis d’yeus.

La ville de Villers-sur-Mer dans le Calvados est connue pour être une réserve de fossiles du Jurassique qui ont été retrouvées sur le site des falaises des vaches noires.

En décembre dernier, ce n’est ni pour des vaches ni pour des dinosaures que le nom de Villers est apparu dans les journaux normands. C’est pour annoncer le renforcement de l’équipe municipale par l’embauche d’une chatte nommée Sybelle.

Recrutée au sein d’un refuge pour chats errants, Sybelle a été choisie car ses chances d’être adoptées étaient malheureusement faibles. Elle vit donc maintenant à la mairie dans les services administratifs. Un arbre à chat lui a même été installé.

La page Facebook de la municipalité donne souvent des nouvelles de ce gentil félin. On voit ainsi Sybelle près des cartons de factures ou assise sur une chaise.

Elle croise souvent le chien du maire qui passe aussi donner un coup de patte si nécessaire. Leurs ancêtres dinosaures sont sûrement très fiers d’eux.

____

https://actu.fr/normandie/villers-sur-mer_14754/insolite-a-la-mairie-de-villers-sur-mer-les-employes-municipaux-adoptent-une-chatte-de-6-mois_47053971.html

Sculpture

Un village d’épouvantails

Le petit hammé de Fountanne-souos-Jouy, dauns l’Eure, coumpte 846 habitaunts. Taundis cha, touos les 4 auns, la populatioun creît de manyire byin counséquente. Quasiment 200 nouviâos habitaunts ount taé ainchin dénoumbraés en chu meis de mai.

Les petits nouviâos ne sount lo que pouor quiques semannes. I raundouillent dauns la reue praès de la mairerie et mountrent leus petites goules de pâle, cartoun ou bouots de liches.

Veire, i sount touos des perlicoquets.

Le festiva des perlicoquets fait débouogi touos les habitaunts du hammé, quenâles des écoles, graunds bouinous, jostous rechincheus…  touos féchounent leus épauntales, qu’i noument « totem » ou « mounstre ».

Eune reide belle idaée que même les petits ouésiâos aiment.

Le petit village de Fontaine-sous-Jouy, dans l’Eure, compte 846 habitants. Cependant, tous les 4 ans, la population croît de manière très importante. Près de 200 nouveaux habitants ont ainsi été recensés ce mois de mai.

Les petits nouveaux ne restent que quelques semaines. Ils se promènent dans la rue près de la mairie et affichent leurs petits visages de paille, carton ou bout de ficelles.

Eh oui, ce sont tous des épouvantails.

Le festival des épouvantails mobilise tous les habitants du village, enfants des écoles, grands bricoleurs, joyeux brocanteurs… tous fabriquent leur créature, qu’ils baptisent « totem » ou « monstre ».

Une très belle idée que même les petits oiseaux apprécient.

_______

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/eure/insolite-des-epouvantails-dans-la-vallee-de-seine-pour-rassembler-2536008.html

Jeux

Cache-cache-chat

Christopher Burton est eun vidéaste aungllais qui publlie des vidéos sus sa channe Youtube « Half-Asleep Chris ».

Chris a fait pusurs vidéos sus ses cats. Il a ainchin féchounaé byin des seits incriyablles pouor ses félins préféraés, en cartoun ou en lego : eune copie du Golden Gate Bridge, eun câté du moien âge ou eun graund labyrinthe.

Dauns eune âote de ses vidéos, i counvie à eun muche-muche timbraé. No-z-a 5 secoundes pouor trouaer Ralph, le biâo cat nei ou Bella, la catte qui a des colyis rêvablles.

La partie creît touot à petit en deu, mais itou en imaginatioun et en pouésie. La magie de photoshop et du cartoun féchoune des situatiouns byin drôlues et même eun petit miraclle.

Alors yoù que sount Bella et Ralph ?

Christopher Burton est un vidéaste anglais qui publie des vidéos sur sa chaîne YouTube Half-Asleep Chris.

Chris a réalisé plusieurs vidéos autour de ses chats. Il a notamment construit beaucoup de choses incroyables pour ses félins préférés, en carton ou en légo : une réplique du Golden Gate Bridge, un château médiéval ou un grand labyrinthe.

Dans une autre de ses vidéos, il propose une partie de cache-cache de l’extrême. On a 5 secondes pour trouver Ralph, le beau chat noir ou Bella, la chatte qui a des étranges colliers.

La partie augmente petit à petit en difficulté, mais également en imagination et en surréalisme. La magie de photoshop et du carton crée des situations très drôles et même un petit miracle.

Alors où sont Bella et Ralph ?

Faune et flore

Questions à un porc-épic

Qui que vos demaunderiaez à eun porc-épic ou à eun perroquet ?

La Youtubeuse Maya a biâocoup de questiouns sus la vie sâovage. D’aveu eun micro petiotinet, ol est allaée dauns eune réserve de Californie pouor questiounnaer différents animâos et enfin savei touote la véritaé.

En prémyi, o fait riochinaer eun kookaburra en li countaunt eune belle josterie sus des melouns. Pis, o demaunde à eun porc-épic quil est sa mouogeâle préféraée. Ol obtyint pllen de pépiounements drôlus.

Byins des animâos veulent sustouot mouogi sen micro ou dévouolent de répounre…

A l’esseue de sa vidéo, o se démente de questiounnaer les bêtes de sa positioun pédagogique. O se permet alors des questiouns pus âosaées. Ainchin, o demaunde à sen vêtu qui qu’i pense du graund mâovais leu et à sa biquette qui que cha lyi fait d’yête petite d’excès pouor allaer sus des mountannes russes.

Âoqueun ne semblle yête fllé…

Quelles questions poseriez-vous à un porc-épic ou à un perroquet ?

La youtubeuse Maya a beaucoup d’interrogations sur la vie sauvage. Avec un tout petit micro, elle est allée dans une réserve de Californie pour interviewer différents animaux et enfin savoir toute la vérité.

Elle fait d’abord rire un kookaburra en lui racontant une bonne blague sur des melons. Puis, elle demande à un porc-épic quelle est sa nourriture préférée. Elle obtient une suite de couinements mignons.

Beaucoup d’animaux souhaitent surtout manger son micro ou refusent l’interview…

A la fin de sa vidéo, elle décide d’interroger les animaux de sa propre ferme pédagogique. Elle s’autorise alors des questions beaucoup plus osées. Ainsi, elle demande à son cochon ce qu’il pense du grand méchant loup et à sa chèvre ce que ça lui fait d’être trop petite pour aller sur des montagnes russes.

Aucun ne semble se vexer…

Littérature

Mais qui était Henry Gréville ?

Les villais de Tchidbouorg counaissent byin le noum d’Henry Gréville, persounage qui a bailli sen noum à eune pllèche du chente-ville.

Cha qu’no sait paé, ch’est qu’Henry Gréville tait eune fème. Souos chu bénoum se muche Alice Flleury, file de l’âoteu haguard Jean Flleury.

O naquit à Paris yoù que sen père tait professeur. O le suut à St Pétersbouorg yoù qu’i deit allaer travailli. Ol étudie en Russie les loceis et les scienches.

Quaund ol arvyint en Fraunce, o chouésit coume noum de plleume « Gréville » qui est le noum du hammé à ses gens. Coume il est malaisyi à l’épocte d’yête publliaée quaund no-z-est eune fème, o chouésit eun prénoum masculin. O sine souos le noum d’Henry Gréville byin des romauns sus la sociétaé russe et des articlles de jouorniâos.

O counait byin vite le succès et va itou écrire du théâtre et de la pouésie. O mourit à 59 auns, ampraès eune vie reide rempllie.

Byin de ses livres se trouent sus Gallica, si vos vouolaez en luure eun 😊

Les habitants de Cherbourg sont familiers du nom d’Henry Gréville, personnage qui a donné son nom à une place du centre-ville.

Ce qui est moins connu, c’est qu’Henry Gréville était en fait une femme. Sous ce pseudonyme se cache Alice Fleury, fille de l’écrivain haguais Jean Fleury.

Elle naît à Paris où son père était professeur. Elle le suit ensuite à St Pétersbourg, où il est muté. Elle étudie en Russie les langues et les sciences.

Quand elle revient en France, elle choisit comme nom de plume « Gréville » qui est le nom du village de ses parents. Comme il est difficile à l’époque d’être publiée quand on est une femme, elle se choisit un prénom masculin. Elle signe ainsi sous le nom d’Henry Gréville différents romans sur la société russe ainsi que des articles de journaux.

Elle connaît très vite le succès et s’essaye également au théâtre et à la poésie. Elle meurt à 59 ans, après une vie bien remplie.

La plupart de ses livres se trouvent sur Gallica, si vous voulez jeter un coup d’œil 😊

________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_Gr%C3%A9ville

Non classé

Ievan polkka, une histoire mondiale de poireau et de chat

La polka est eune daunche rapide sus déeus temps, qui vyint de Tchéquie. Oû XIXyime syiclle, o devyint populaire dauns touote l’Urope.

Même en Finlande, yoù qu’Eino Kettunen coumpose en 1920 la caunchoun « Ievan polkka » (la polka à Eva) en loceis savo (Est de la Filaunde). La caunchoun counte l’histouère de la janne Eva qui a tréfi à sa mère pouor allaer daunchi la polka et trouaer le graund amoué.

En 1995, le grouope folklorique Loituma arprend a capella chutte caunchoun. Et ch’est lo que touot quemenche.

 La polka est une danse rapide sur deux temps, originaire de Tchéquie. Au XIXème siècle, elle devient populaire dans toute l’Europe.

Même en Finlande, où Eino Kettunen compose en 1920 la chanson « Ievan polkka » (la polka d’Eva) en langue savo (Est de la Finlande). La chanson raconte comment la jeune Eva a désobéi à sa mère pour aller danser la polka et rencontrer l’amour de sa vie.

En 1995, le groupe folklorique Loituma fait une reprise a capella de cette chanson. Et c’est là que tout commence.

Ievan polkka devyint reide couneu dauns le mounde entyi en 2006 d’aveu eune animatioun flash noumaée « leek spin » (le toupinement du pouré). Ch’est eune janne file qui fait toupinaer eun pouré en launluraunt… Pis, la caunchoun devyint eune sounerie pouor téléphone et est arprinse par Miku Hatsune, eune chauntouse virtuelle japonaise.

Ievan polkka devient célèbre dans le monde entier en 2006 avec une animation flash connue sous le nom de « leek spin » (rotation du poireau). On y voit une jeune fille qui fait tournoyer un poireau en chantant…  Ensuite, la chanson devient une sonnerie pour portable puis est reprise par Miku Hatsune, une chanteuse virtuelle japonaise.

En 2020, la petite polka immortelle counait eune chinquauntyime vie dauns la voué d’eun chauntous de reue turc, Bilal Göregen. Le petit mounde d’Internet aime biâocoup la vidéo de sa caunchoun. Ch’est que Göregen a-z-eu la bouone idaée de linraer de la pllèche sus baunc praès de li. Ch’t espache a taé vite remplli par « vibing cat » (le cat vibrillounaunt), eun cat canadyin couneu pouor sen graund amoué du rythme.

En 2020, la petite polka immortelle connaît une cinquantième vie en étant interprétée par un chanteur de rue turc, Bilal Göregen. La vidéo de son interprétation est très appréciée par le petit monde d’Internet. Il faut dire que Göregen a eu la bonne idée de laisser une place libre sur le banc à côté de lui. Cet espace s’est vite trouvé occupé par « vibing cat » (le chat vibrant), un chat canadien devenu célèbre pour son sens incroyable du rythme.

Dauns le loung viage de chutte petite caunchoun folklorique, eun countinent faillait. Le remix oû DJ su-afriquan the Kiffness lyi a permins d’abiénaer sen touor du mounde. La polka à Eva éra toupinaé mens vite qu’eun pouré, mais cha reste eun destin incriyablle pouor eun petit air populaire finlandais.

Dans le long voyage de cette petite chanson folklorique, il manquait un continent. Le remix du DJ sud-africain the Kiffness lui a permis d’achever son tour du monde. La polka d’Eva aura tourné moins vite qu’un poireau, mais cela reste un destin incroyable pour un petit air populaire finlandais.